Edinson Cavani annonce qu'il quitte aussi le FN

 

Edinson Cavani, à peine plus d'une journée après une violente dispute avec Neymar au sujet d'un penalty, a annoncé sur Twitter qu'il quittait aussi le FN. Dans son communiqué, il explique les raisons variées de son geste.

 

Si #colgate n'a pas vraiment affaibli les convictions de l'ancien attaquant, il confie que les moqueries et l'égo de Neymar le forcent à considérer d'autres options que le PSG et le FN. Le joueur, célèbre pour sa capacité à foirer à peu près n'importe quel tir, envisagerait de devenir Stromtrooper.

 

Le FN pourrait ne pas survivre aux semaines qui viennent. Gilbert Collard, aussi appelé Connard par ses collègues de l'Assemblée Nationale, estime que malgré la stratégie de rediabolisation modérée du parti, l'ambiance est tendue et peu propice à la progression. Sophie Montel a également quitté le parti d'extrême-droite pour rejoindre Philippot dans son association "Les Patriotes" qui concentre son travail sur la conquête de YouTube et une collaboration avec pewdiepie pour obtenir le droit d'utiliser le mot "nigger" en anglais.

 

Avec Cavani qui s'en va, le FN perd son atout infiltré dans l'équipe adverse. Si certains signalent que Cavani n'a jamais été membre du FN, d'autres pleurent déjà la perte d'un immigrant uruguayen qu'on pouvait blâmer pour les merdes du football français.

Écrire commentaire

Commentaires: 0