Scandale : l'Eglise demande à des femmes de se voiler

 

Les catholiques et les conservateurs ont tenté d'étouffer l'affaire mais les images sont devenues virales en quelques heures : des femmes qui doivent se voiler pour l'Eglise, au Vatican comme en France. 

 

LR a appelé au calme et Wauquiez assure qu'il doit s'agir d'une erreur ou d'une fausse info, et qu'il est "impensable que de telles pratiques moyenâgeuses soient tolérées dans la religion catholique," jusqu'à ce qu'une photo du pape en compagnie de nombreuses nonnes voilées ne fassent surface.

Le Pape a défendu le port du voile en citant 1 Corinthiens 11 :

 

"Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.

Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée.

Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.

L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme."

 

La gauche a unilatéralement condamné l'attitude et l'hypocrisie de l'Eglise et de ses défenseurs avant d'appeler à un durcissement des contrôles aux frontières pour les immigrés catholiques. Benoît Hamon, chef de file de Génération.s et mangeur de kébabs, est inquiet : 

 

"On ne sait pas ce qu'il y a dessous, en plus elles portent de grandes robes et pourraient très bien cacher un pédophile ou un message colonial sous leurs vêtements. Il est inadmissible qu'aujourd'hui, en France, on force des femmes à se couvrir. Si c'est leur choix, je veux bien, mais quand le Pape lui-même cite les saintes écritures pour justifier une forme évidente d'oppression, on ne peut pas fermer les yeux."

 

Quel avenir pour la religion catholique en France ? Certains appellent déjà à renvoyer les catholiques en "Catholie", d'autres évoquent une réforme de la Bible pour arriver à un catholicisme républicain, mais aucune action concrète n'a encore été engagée.

Écrire commentaire

Commentaires: 0